Gaahl’s Wyrd – GastiR – Ghosts Invited

Près de 4 ans après sa création et moult concerts, le dernier projet en date de Gaahl (ex-Gorgoroth) délivre enfin son premier album. Il était temps!

Au delà du fait qu’il a fallu un peu de temps à Gaahl pour sortir l’album, il a dans un premier temps fallu stabiliser le line-up afin d’être sûr d’avoir les bons éléments. Ensuite il a fallu composer et c’est à ça qu’a été dédié l’année 2016 mais ce n’est qu’en 2018 que les choses ont pris une tournure concrète avec l’entrée en studio.

Le résultat de ce long processus nous arrive aujourd’hui sous la forme d’un album de Black un peu atmosphérique long de 8 titres pour une quarantaine de minutes. Et quand je dis atmosphérique, pour le coup je pèse mes mots. Gaahl a visiblement décidé sur ce disque de sortir du chant Black « traditionnel » et d’adopter un style plus poser, limite parler. Le tout bien entendu poser sur un riff lui typiquement Black Metal. Cela confère à l’ensemble une ambiance parfaitement malsaine du meilleur effet. Une vraie bonne idée et surtout une vraie réussite. On renie cependant pas les fondamentaux et de temps à autres le chant pour lequel on le connaît revient en force avec le même brio.
Comme je l’évoquais plus haut, la musique n’est pas en reste avec d’excellentes idées à peu près partout sur le disque. J’en veux pour preuve cette rythmique de folie sur From The Spear, avec le petit solo qui va bien. L’un des 2 morceaux de bravoures est pour moi Ghost Invited avec ce chant clair et grave – pas parfait certes mais qui fonctionne du feu de dieu avant cette envolée en blast à l’ambiance fabuleuse et toujours ce chant clair. L’autre morceau qui me fait vibrer est Carving The Voices. Toujours avec du chant clair et toujours avec une ambiance à tomber à la renverse. Le titre monte doucement mais surement en puissance et aspire l’auditeur dans son univers. Fabuleux. The Speech And The Self – pareil, simplement génial.

Gaahl revient donc sur le devant de la scène par la grande porte avec un album énorme qui tente et propose énormément. J’adhère totalement à la démarche de ce premier essai. Invité les fantômes était une bonne idée. Superbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *