Étiquette : Ill Niño Page 1 of 3

Two thousand and One mothafucka’s!

Two thousand and One mothafucka’s!

Ici nous avons 2 articles récurrents dans l’année. Celui de 23h59 le 31 décembre qui fait le bilan de l’année écoulée et celui de mi-janvier qui regarde 20 ans en arrière (et parfois plus). Prêt pour le tour de DeLorean annuel?

Ill Nino - Till Death, La Familia

Ill Nino – Till Death, La Familia

NOTE : 1/5

Je m’excuse d’avance.
Je suis à cours d’idée en matière de disques à chroniquer en ce moment. Et pour que j’en sois réduit à parler d’Ill Niño c’est que ça commence vraiment à se voir.

Ill Niño - Dead New World

Ill Niño – Dead New World

NOTE : 2/5

Dans la catégorie « acharnement thérapeutique » je voudrais Ill Niño, groupe dont tout le monde se fout éperdument mais qui continue bon gré malgré à sortir des albums que personne n’achète… et dire que y’a quand même des cons pour les écouter et pire encore, les chroniquer.

Ill Niño - Enigma

Ill Niño – Enigma

NOTE : 3/5

Cette chronique là, je pourrais vous la faire courte avec un truc du type « same shit, different day ». Mais ne je le ferais pas parce que j’aime bien parler pour ne rien dire… ou pas.

Stone Sour – Ill Niño

« Alors que revoilà la sous-préfète » – tel aurait pu être le sous-titre de l’affiche de ce soir tant les acteurs sont venus répétés leurs partitions dans nos contrées. Ill Niño vient se rappeler à notre bon souvenir (ou pas) alors que Stone Sour revient en tête d’affiche dans une salle où le groupe occupait la même place quasiment un an avant jour pour jour.

Page 1 of 3

Bring The Noise - Créé en 1997, rescucité en 2012, toujours debout en 2021.