Sound City

Le confinement a cette vertu de permettre de voir des docs sur le Rock et le Metal que j’ai pas encore eu le temps de voir. Sound City est de ceux-là.

Sound City est un documentaire de 2013 produit et réalisé par Dave Grohl (FooFighter/Nirvana) dans lequel est retracé l’histoire du Sound City Studio situé à Van Nuys dans la grande banlieue de Los Angeles.

Sound City

Durant la première heure, différents protagonistes aussi bien musiciens, producteurs que personnes ayant travaillées au studio racontent diverses anecdotes sur ce que c’était de venir travailler dans ce studio, le plus souvent avec souvent des interventions très touchantes. On y parle de la formidable acoustique pour y enregistrer les batteries aussi bien que de l’unique console de mixage analogique Neve 8028 qui donnait cet extraordinaire son aux albums. A noter que cette dernière a été utilisée jusqu’en 2011 à la fermeture du studio.
Pour vous donner une idée de l’importance de ce studio dans l’histoire du Rock, voici quelques un des disques qui ont été enregistré là-bas:
– Fleetwood Mac – Fleetwood Mac
– Foreigner – Double Vision
– Tom Petty and the Heartbreakers – Damn the Torpedoes
– Dio – Holy Diver
– Loudness – Thunder in the East
– Guns N’ Roses – Appetite for destruction (Sound City Sessions)
– Nirvana – Nevermind
– Rage Against the Machine – Rage Against the Machine
– Kyuss – Welcome to Sky Valley
– Tool – Undertow
– Rancid – Rancid
– Slayer – Divine Intervention
– Red Hot Chili Peppers – One Hot Minute
– System of a Down – System of a Down
– A Perfect Circle – Mer de Noms
– Queens of the Stone Age – Rated R
– Slipknot – Iowa
– Nine Inch Nails – With Teeth
– Metallica – Death Magnetic

Et parmi les autres artistes qui y sont passés on peut également citer Charles Manson, Pat Benatar, Barry Manillow (qui dans le doc ressemble à Fantomas tellement il est refait de partout), Johnny Cash, Elvis Costello, Bruce Dickinson ou encore Vanilla Ice.
Ca vous pose le lieu.
Une première heure fantastique contrebalancé par une seconde partie de doc plus « égo centré ».

La console Neve 8028

En effet, la deuxième moitié se concentre sur la fameuse console Neve à laquelle Dave Grohl a voulu donné une seconde vie lorsque le studio a fermé. Il a racheté la console et l’a faite installé dans son propre studio, le 606. La suite est cousue du file blanc dans le sens où il a bien entendu enregistré un album dans son studio, avec cette console et différents musiciens qui ont enregistré à Sound City.
Bien qu’intéressante, notamment sur la façon de travailler en studio, le feeling et les échanges entre musiciens, j’ai plus eu la sensation que Dave Grohl essayait de se faire passer pour le mec le plus cool de la planète Rock (ce qu’il est ou n’est pas ce n’est pas le débat).

Sound City - Real to Reel
La compilation hommage

Au-delà de ça et malgré cette remarque, si vous êtes un peu amateur de musique au sens large, ce sont 2h de bonheur. Voir des artistes aussi prestigieux se confier de la sorte, partager ce moment très secret/intime qu’est l’enregistrement. Les voir expliquer leur façon de travailler, leur rapport à la technologie (analogique vs numérique). Mieux encore, dans cette fameuse seconde partie, voir Paul McCartney faire l’andouille avec Krist Novoselic en jammant en studio vaut son pesant de cacahuète. Idem cet échange extraordinaire entre Josh Homme et Trent Reznor pendant l’enregistrement de la fameuse compil’. J’aurais aimé être une petite souris dans un coin de la pièce pour vivre ça.

A voir absolument, si vous avez 2h à tuer. Ce qui devrait être le cas en moment.