Killswitch Engage – Atonement II B-Sides for Charity EP

En cette période étrange que nous traversons où les gouvernements montrent l’infini de leur incompétence, les « vrais » gens se mobilisent. C’est le cas notamment de Killswitch Engage qui sort un EP pour financer la recherche contre ce foutu virus.

Les 6 morceaux qui constituent cet EP font partie de celles qui n’ont pas fait le cut pour le dernier album en date du groupe Atonement.

Killswitch Engage - Atonement II B-Sides for Charity EP

Souvent quand des chansons ne passent pas le cut final d’un album c’est qu’il y a une bonne raison. Dans le cas présent, j’avoue que je me pose un peu la question tant que les titres sont bons. Bien que je sois le premier à dire que KsE a une fâcheuse tendance à nous resservir toujours la même soupe, ici pour le coup c’est plutôt original.. pour du KsE. Attention pas de révolution en vue mais plutôt quelques tentatives de variations sur la même thème. Variations franchement intéressantes et plaisantes, ce qui expliquent sans aucun doute le fait que ces chansons soient passées à la trappe.
Si To The Great Beyond met un peu de temps à se mettre en route, la chanson est vraiment bonne. C’est teigneux juste ce qu’il faut et la rythmique parfois un peu décousue lui donne un surplus de personnalité. Hollow Convictions est à peu près tout ce que je n’ai pas dans KsE. Une sorte mid tempo très mélodique avec beaucoup trop de chant clair qui fait cul-cul. Néanmoins, elle installe son ambiance avec brio et fonctionne parfaitement. Killing Of Leviathan est revanche tout ce qu’on attend du groupe, du binaire qui envoie. Sans doute la moins originale du lot. Retour du mid tempo avec No Devotion mais cette fois-ci saupoudré d’une grosse influence suédoise. En fait non, ce n’est pas saupoudré du tout, c’est carrément le paquet de sucre qui s’est vidé et c’est franchement sympa. I Feel Alive a une vibe très proche de que le groupe produisait à l’époque où Howard était le chanteur. Idem, y’a bon! Prophets Of Treason conclue cet EP de façon honnête. Encore une fois KsE fait du KsE mais y inclut des éléments qui font penser au Alice In Chains de la grande époque. Que voila une piste intéressante pour l’avenir.

Difficile de dire que Kse se fout du monde avec cet EP. Si seulement tous les groupes avaient des fonds de tiroir de cette qualité.
Mais au-delà de ces digressions purement musicales: achetez-le c’est pour la bonne cause.