Posehn – Grandpa Metal

Aujourd’hui nous allons nous intéresser au concept de la blague qui tourne mal et prend des proportions hors de contrôle.

Déjà, Posehn c’est quoi c’est qui? Posehn est le projet de Brian Posehn comique, chanteur et acteur (aperçu notamment dans Les 4 fantastiques et le sufeur d’argent ou la suite de Dumb & Dumber – tous les 2 de sinistres mémoires). Le monsieur gravite dans la sphère Metal US depuis des années, il y a donc quelques copains qui sont venus l’aider pour son petit projet.

Imaginez un groupe de lycéens qui font n’importe quoi dans le garage de leurs parents sauf qu’en fait les mecs savent jouer. C’est un peu l’idée de base qui préside Grandpa Metal. Deux choses de plus à savoir: Posehn n’en est est pas à son coup d’essai car il a déjà 3 albums au compteur, les lycéens auxquels du groupe sont Scott Ian (Anthrax), Brendon Small (Dethklok), Corey Taylor (Slipknot), Michael Starr (Steel Panther), Johan Hegg (Amon Amarth), Gary Holt (Exodus), Kim Thayil (Soundgarden) et quelques autres.

Musicalement ça dit quoi? Je vais vous surprendre: ça ne réinvente pas la roue. C’est du Metal ‘ricain tout ce qu’il y a de plus basique – la plupart des chansons sont coécrites par Scott Ian et Joe Trohman (Fall Out Boy) même si on retrouve assez aisément la patte de chacun des invités. Les paroles sont abyssales de conneries – souvenez-vous qu’on parle d’une blague de lycéens, mais bordel que c’est bon!
Délire entre potes ne veut pas non plus dire que la qualité n’est pas au rendez-vous. Le riff de One Quarter Viking, Three Quarter Pussy irait super bien chez Amon Amarth – ça tombe bien Johan Egg pousse la chansonnette sur celle-là. Le solo est également super solide sur ses appuis. Plus généralement, l’album se moque gentiment d’à peu près tous les registres du Metal avec un certain succès il faut le dire – Rob Zombie validerait à coup sûr Monster Mosh. Mais le point d’orgue de l’album est pour moi, non pas la reprise de Take On Me des norvégiens de A-Ha, classique parmi les classiques des années 1980 – mais New Music Sucks qui se fout ouvertement de la musique « populaire » en tirant à vue sur Katty Perry et les utilisateurs de vocodeur (suivez mon regard). Autant les interludes de Brian Posehn lui-même ne sont pas forcément drôle (voir même un peu lourd), autant là ça tape dans le mille à tous les coups.

Grandpa Metal va-t-il marquer les esprit? Certainement pas. A prendre juste pour ce que c’est: un délire entre potes, un peu connu et un peu talentueux.