Illdisposed – Reveal Your Soul For The Dead

Ca faisait longtemps! Quoique non, seulement 3 ans que les danois n’avaient rien sorti.
Mais qu’est-ce qui a bien pu changer au Royaume du Danemark?

Rien du tout.
Bo Summer et ses copains continuent sur leur lancée avec un Death Metal toujours mid tempo et ultra groovy.

A part ça? Bah rien. « More of the same » comme dirait l’autre. Ca s’écoute gentiment mais ça en touche une sans faire bouger l’autre pour continuer d’empiler clichés et banalités.
Plus sérieusement ça partait bien voir même très bien avec …For The Dead. Un bon groove et un joli matelas de double grosse caisse, un riff sympa qui pose une ambiance un peu malsaine et Bo « subwoofer » Summer qui growle comme lui seul sait le faire. Le morceau est bon, accrocheur, typique du style maison dans ce qu’il a de plus sexy. With Hate arrive ensuite et montre la face agacée d’Ill Disposed. C’est toujours bon bien qu’un peu plus linéaire. Si Reveal Your Soul For The Dead continue sur cette lancée, nous tiendrons sans doute le meilleur album des danois depuis 1-800 Vindication – c’est dire si ça commence à dater. A la troisième on y croit encore, on varie un peu les motifs de guitare, le groove qui casse des nuques est toujours là. Ca le fait. Et puis ensuite, sans dire que Batten, Summer & co tombent dans la facilité, il y a une baisse de créativité. Ill Disposed redevient linéaire, s’enferre dans son mid tempo et ses riffs téléphonés. Il y a bien We Are One qui redonne un peu d’espoirs avec son riff alambiqué et sa rythmique inhabituelle mais la suite reprend la voie habituelle.
En parlant de voix. Je trouve que celle de monsieur Summer a parti en puissance/lisibilité. Son growl habituellement si grave et profond me semble plus faiblard qu’à l’accoutumée. Pour en être certain, j’ai ressorti quelques titres plus anciens de mon placard et l’impression s’est confirmée. La baisse est significative. Bon après le mec part de tellement loin que ça reste encore très honnête hein! J’aimerais bien pouvoir faire ça sous la douche.

Sans que ce soit trop une surprise, les danois restent sur les fondamentaux qu’on leur connait. Je suis toujours un peu déçu car quand ils ne changent qu’un tout petit élément dans leur recette, ça sonne tellement mieux que s’en est un poil rageant. Pas le meilleur disque du groupe loin s’en faut, pas leur meilleur non plus mais sans discussion ce qu’ils ont fait de mieux depuis bien longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *