Bernard Minet – Metal Band

♫ Moitié homme, moitié chariot
Le plus valeureux des polyos ♩
♪ Myopaaathe
Myopaaaaaaathe ♫

Je m’y étais engagé, j’en parle: l’album de reprises « Metal » de Bernad Minet par Bernard Minet. Pour ceux qui ne connaissent pas l’animal, il était musicien dans une émission de télé pour enfants des années 80 (Le Club Dorothée) qui a cartonné durant plus de 10 ans en diffusant en France pour la première des dessins animés japonais (Dragon Ball, Saint Seya, Hokuto No Ken, City Hunter etc). Minet s’était fait le spécialiste des génériques des dites séries en les adaptant en français. Certains sont devenus cultes comme celui de Bioman (cf intro).

Bernard Minet - Metal Band

Au menu ce sont donc pas moins de 18 titres qui sont revisités dont 2 chansons des Musclés (le groupe de Minet à l’époque – je précise pour ceux qui ne connaissent pas). Je prédis d’ailleurs un bel avenir à La Fête Au Village dans le camping du Hellfest pour le pire et rien que pour le pire. Puisque je suis sur les 2 reprises des Musclés, autant évacués ça de suite: aussi bien La Merguez Partie que La Fête Au Village vous donneront envie de violenter des chatons avant la fin de la première écoute tellement elles sont… discutables. Les 2 chansons illustrent d’ailleurs bien ce qui ne fonctionne pas sur ce disque. On nous parle de Metal. Ok soit, soit combien y’a-t-il de version vraiment Metal sur ce disque? Faire une version Metal d’un titre ce n’est pas juste monté le kick de la batterie dans le mix et coller une guitare un peu saturée par dessus. Là au mieux, la plupart sont des version Rock mais Metal… non.
Je sais ce que vous allez me dire: « faut le prendre pour ce que c’est: une grosse connerie! T’es trop premier degré blah blah » Et vous aurez sans doute raison. Mais quand j’entends la reprise de Silverhawks ou celle de Ken Le Survivant, je me dis qu’il y avait moyen de faire quelque chose d’un peu plus Metal justement parce que ces 2 là sont franchement bien. Le chant du générique original de Ken sur la version instrumentale de cet album donnerait quelque chose de bien velu. Goldorak est également assez cool avec sa guitare un peu lourde et son petit matelas de double qui va et vient. Idem Capitaine Flam qui est sympa. Le reste est plus convenu voir pas terrible.

Au-delà de la qualité des chansons, c’est le fond de l’album qui me dérange. Sur le papier, l’idée est drôle mais voir le mec courir les médias pour dire qu’il aimerait faire le Hellfest… ça me donne l’impression qu’il veut faire comme Henri Dès au Motocultor ou feu son pote Corbier qui tournait avec Gronibard et Ultra Vomit à une époque. Ce qui a fait le succès de Corbier ou Henri Dès, c’est leur sincérité et pas l’envie de prendre en marche le train de la nostalgie à peu de frais. Ca fait 25 ans que le mec vit sur sa gloire passée et cachetonne en boîte de nuit en chantant en playback, qu’il ait envie de sortir de ça je le comprends mais de là à racoler comme il le fait…
Mais je peux me tromper.
Bref.
Bernard Minet Metal Band, une blague qui tombe un peu à plat. Un peu comme la chro d’un truc censé être rigolo qui sort un 2 avril. Si vous voyez ce que je veux dire.