Nineteen ninety four mothafucka’s!

Nous y voila! 1994, année marquante si il en est dans l’Histoire du Rock et du Metal en particulier car rarement on a vu autant de disques mythiques sortir en 12 mois.

Nineteen ninety four mothafucka’s!1994, la Chine se connecte pour la première fois à internet tandis qu’aux USA, AOL (souvenez-vous AOL et son magnifique navigateur) offre pour la première l’accès illimité au net, La Liste Schindler ramasse 7 oscars tandis qu’Ayrton Senna tente de faire le mur à Imola lors d’un funeste grand prix de Formule 1. Toujours au chapitre décès, Peter Cushing – inoubliable Grand Moff Tarkin de Star Wars à l’odeur méphitique selon la princesse Leia – nous quitte. Il sera rejoint par Kurt Cobain qui profite de l’occaz pour entrer au club très fermé des stars de la musique décédées à 27 ans comme Jimi Hendrix, Janis Joplin ou Jim Morrison. Sa mort signe le déclin du Grunge malgré quelques grosses sorties à venir et annonce surtout l’avènement du Nu Metal.

Formation / Reformation / Déformation

1994 verra la naissance d’une sacré tripoté de groupes, je retiendrais surtout l’acte de naissance des coreux (Métalleux?) Hatebreed, des italiens de Lacuna Coil, l’entrée en scène des teutons de Rammstein et plus que tout l’arrivée du rouleau compresseur portant le nom de Strapping Young Lad.

The Big Hits

Alors là, attention, on rentre dans le vive du sujet avec du lourd, du très très lourd.
J’évoquais quelques lignes plus haut l’arrivée du Nu Metal donc à tout seigneur, tout honneur, nous commencerons avec la sortie du premier album de KoRn qui va marquer une génération comme l’a fait le Nevermind de Nirvana en son temps.

Allé hop hop on remet son baggy 8XL sous les fesses et on ressort son beau maillot de basket!

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=spYhZ4LyDtc[/youtube]

Pendant ce temps là à Vera Cr… en Norvège, de jeunes garçons amateurs de cuir et de peintures sortent Transilvanian Hunger tandis que leurs voisins pondent ça:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tccZs_veliA[/youtube]

Sans oublier Dimmu Borgir qui sort For All Tid, son premier album. De l’autre côté de la frontière en Suède, Mayhem construit sa légende avec De Mysteriis Dom Sathanas, In Flames se fait les dents avec Lunar Strain, Tiamat en mode « masterpiece » sort Wildhoney.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=T0_zzCLLRvE[/youtube]

Retour dans la patrie du Grunge où Alice In Chains sort Jar Of Flies, Pearl Jam se fait remarquer avec le sublime Vitalogy alors que Soundgarden met tout le monde d’accord avec Superunknown. Plus au sud, l’hyperactif Mike Muir pond 2 albums avec 2 groupes différents: Suicidal For Life avec Suicidal Tendencies et le totalement culte Groove Family Cyco avec Infectious Groove qui contient le hit en puissance Violent & Funky qui fera connaître au monde entier Bob Trujillo et sa basse.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=1f7XwCsx4fs[/youtube]

Toujours à Los Angeles, Body Count commet son second méfait intitulé Born Dead, Nine Inch Nails pond sa masterpiece The Downward Spiral, la légende Kyuss sort Welcome To The Sky Valley avec son line-up non moins légendaire (Garcia/Homme/Bjork/Reeder) et Megadeth, également en mode « légendaire » (Mustaine/Menza/Ellefson/Friedman) achève son triptyque culte avec Youthanasia pendant qu’un autre membre du Big Four sort Divine Intervention.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=aU-dKoFZT0A[/youtube]

Enfin, un peu plus au Nord de la Californie, quelque part dans la Bay Area, bastion du Thrash ‘ricain, une bande de jeunes énervés lâche une bombe intitulée Burn My Eyes.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_mWPPBW4DU8[/youtube]

Au Texas, Pantera continue de distribuer des mandales avec Far Beyond Driven. Plus au Nord, du côté de Brookly, Biohazard également en mode masterpiece sort le fabuleux State Of The World Address pendant que de l’autre côté de l’East River, Prong déboule avec Cleansing.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=2-V8kYT1pvE[/youtube]

Enfin pour conclure, la crème de la scène mondiale se fend de Nativity In Black, le tribute consacré à Black Sabbath. Et quel tribute…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uJmHnOh7cO4[/youtube]

Pas mal pour une seule année hein? Sur ce, je vous dis à l’année prochaine car il y a encore de belles choses à venir.