Emperor – Live Inferno

Live Inferno c’est l’ultime sortie (sauf réédition mercantile) d’un des plus grands groupes de black métal de l’Histoire : Emperor. Compilant 2 des concerts donnés par le groupe lors de sa tournée de reformation en 2006/2007 – à l’Inferno Festival d’Oslo et au Wacken – le coffret propose les 2 sets en intégralité en audio et ainsi qu’en vidéo pour le gros festival allemand.

Emperor - Live Inferno

Bon autant le dire tout de suite, si le contenant est un superbe digibook contenant les 3 disques et un livret de très belle qualité avec moult photos de la tournée, le contenu est du même niveau.
Les setlist des 2 concerts étant relativement proche, nous nous concentrerons sur celui de Wacken. Setlist hyper panardeuse qui envoie du gros et du vieux sur 90% du concert, son absolument dantesque, Samoth a mis les petits plats dans les grands pour nous en mettre plein la vue. C’est propre, ultra puissant et ça restitue fidèlement l’ambiance qui régnait sur le festival lors du concert.
Niveau mixage, Samoth justement est un peu en retrait de même que Setchdaemon et sa basse. A l’inverse les claviers sont presque trop poussés et Einar chante parfois plus fort (et plus juste) qu’Ihsahn. Mais à la rigueur peu importe, l’important c’est que l’empereur nous sorte une prestation époustouflante. Prestation renforcée en vidéo par une débauche de moyens à la mesure de l’événement – en général Wacken ne lésine pas trop sur le matos quand il s’agit de fournir aux groupes de quoi faire un DVD live de bonne tenue – celui-ci ne déroge pas à la règle. D’autant qu’il est servi par un montage de qualité qui ne sombre pas dans « l’épileptisme » primaire et côté son, même si c’est bon ça aurait mérité une piste un peu plus pêchue.
Côté bonus on est servi sans vraiment l’être. En effet le DVD contient un doc d’environ une heure qui retrace la tournée de reformation sur 2006-2007. Si l’idée de départ est bonne, le résultat peut quant à lui décevoir. En effet c’est bien de nous montrer des bouts de concerts mais avec le son qui va bien c’est mieux – Londres et Los Angeles ont été sacrifié sur l’autel du montage à ce niveau là. Par ailleurs, l’ensemble est un peu décousu, on nous montre tout et rien au final même si c’est sympa et que ça se regarde, il manque le petit quelque chose qui met la claque final après le double combo « Inferno/Wacken ».
C’est peut-être d’ailleurs le seul vrai reproche que l’on puisse faire à ce DVD : son manque d’ambition. Côté musical, a priori tout le monde sera d’accord pour dire qu’il n’y a rien à jeter. En revanche là où on aurait pu avoir « the ultimate very best definitive box de la mort » avec un doc hyper chiadé suivant toute la tournée en détail avec des anecdotes, du vrai vécu avec du détail qui tue et puis en complément quelques lives des autres concerts avec « leurs vrais sons ».

Live Inferno à défaut d’être le DVD live ultime s’avère être un très bon DVD live. Ce must have pour tout fan d’Emperor démontre si il le fallait encore tout le talent de ce groupe et sa monstrueuse puissance de feu sur scène. Ils vont nous manquer…