Chimaira – Coming Alive

Avec 1 EP, 5 albums et 1 DVD documentaire, il ne manquait que l’album live à la panoplie de Chimaira. Coming Alive se fait donc un plaisir de venir combler ce vide dans la discographie du groupe de Cleveland.

Chimaira - Coming-Alive

Quel autre endroit sur la planète (hormis mon salon) pouvait être digne d’accueillir l’enregistrement d’un concert de Chimaira si ce n’est leur ville natale lors de leur concert annuel ?

La bête se présente sous forme d’un digipak du genre épais puisqu’il compte pas moins de 3 disques.
Le premier est un DVD contenant un documentaire de plus de 2 heures avec des vidéos filmées sur la tournée suivant la sortie d’Infection. On y voit le groupe un peu partout dans le monde (il m’a semblé apercevoir des images de la Loco). C’est intéressant, souvent amusant et c’est en HD… oui sauf que sur un DVD la HD hein… mais le Blu Ray c’est plus cher donc voila. La chose comblera les fans, les curieux et les autres (moi y compris).

Le second disque est un autre DVD qui lui contient l’intégralité du concert filmé à Cleveland plus 2 clips et leur making of. C’est classique, bien fait et représentatif de ce que peuvent faire ces messieurs sur scène. Ceci étant, comme ils jouent à domicile (cf la phrase culte « we’re Chimaira from right here[…] ») ils en font un peu plus que d’habitude.
Pour le coup, je m’interroge sur la pertinence d’avoir fait 2 DVDs plein ras la gueule avec du contenu HD au lieu d’avoir fait un Blu Ray pour le tout. Ha oui c’est plus cher, n’empêche!

Le troisième et dernier disque (celui qui nous intéresse le plus) est la version audio du fameux concert.
Le rendu sonore est assez bluffant. Les guitares sont bien en avant (normal chez Chimaira) mais ne bouffent pas tout l’espace. On sent bien le ronron de la basse, la batterie a un son de live (comprendre que ça n’a pas été trop retravaillé en studio), on entend bien les samples et Mark est à sa place bref ça sonne comme du vrai live.
La setlist est aussi alléchante que variée. Chimaira est connu pour la faire bouger tous à chaque concert, enlevant un morceau par ci pour en mettre un autre par là, n’hésitant pas à ouvrir ses concerts par des instrus de 10 minutes comme ça juste parce qu’ils en ont envie. Pas de folie de ce genre ici mais un passage en revue de tout le catalogue du groupe. Du très récent (The Venom Inside, The Disappearing Sun, Secrets Of The Dead, Destroy & Dominate), du récent (The Flame, Resurrection, Empire, Six), du plus ancien (Salvation, Nothing Remains), du vieux (Power Trip, Pure Hatred), du très vieux (Severed) et du carrément préhistorique (Dead Inside, Painting The White To Grey)! Quel bonheur de réentendre ces merveilles! Ca permet en outre de mesurer le chemin parcouru par le groupe depuis ses débuts tant au niveau du son (quand on a la version originale de Dead Inside en mémoire ça fait tout drôle) qu’au niveau de la qualité de compo. Les progrès qu’ils ont effectué sont ahurissants!

Coming Alive c’est donc du Chimaira dans son jus et garanti 100% pur jus. A la rigueur j’aurais préféré un Blu Ray et pourquoi 2/3 inédites en bonus mais c’est vraiment histoire de dire que j’ai dit quelque chose de négatif sur cette sortie. Parce que d’un autre côté, vu le prix du digipak, on ne peut pas dire qu’on soit volé/trompé sur la marchandise. Il y en a jusqu’à plus soif et le rapport quantité/qualité est quasi imbattable.
Ca c’est un groupe! Des mecs qui aiment ce qu’ils font, qui le font bien et qui partagent cet amour de leur art. Une telle intégrité est plus que louable d’autant que c’est très rare de nos jours.
Je vous ai dit à quel point je les adorais?