Slayer – War At The Warfield

Et toi! Oui toi là le gros neuneu avec les cheveux gras qui puent la bière. Tu sais ce que c’est qu’un DVD ? Non ? Ben tu vas apprendre.
Un D-V-D c’est un disque sur lequel y’a de l’image et du son… oui un peu comme tes disques de Slayer. D’ailleurs tu fais bien de parler de Slayer parce qu’ils viennent de sortir un DVD. Et quel DVD !

Slayer - War At The Warfield

Le titre tout slayresque qu’il est, annonce la couleur et rien qu’en retournant la boîte pour voir la tronche de la setlist, on sait d’hors et déjà que les voisins du dessus vont gueuler, que la mémé d’à côté va faire une attaque et que vraisemblablement tout le voisinage risque de ne pas s’en remettre. En effet, Slayer a tellement de hits puissance dans son catalogue qu’un simple concert devient automatiquement un best-of des dieux du thrash. Tous les grands classiques sont passés en revue, de war Ensemble à Raining Blood sous oublier Dittohead, Dead Skin Mask, Captor Of Sin et j’en passe. Et bien entendu, le concert filmé pour ce DVD ne fait pas exception à cette règle. C’est ENOOOOOOOOOOOOOOORME du début à la fin. Ca vous nettoie les cages à miel en moins de 30 secondes, ça vous décoince les cervicales dès le second titre et arriver à la fin du concert votre appart’ ressemble à un champ de bataille, comme si le tout pit était passé dans votre salon. Oui parce qu’en plus le son de ce DVD est absolument génial, le 5.1 fait tellement de dégâts que ça en devient limite jouissif.
Seulement au milieu de ce concert de louanges (hahaha), ce cher Araya fait montre d’un bien mauvais visage au micro. Il semble quelque peu « ailleurs » et pas vraiment à ce qu’il fait à tel point qu’il en chante parfois faux. Bah oui, 20 ans passées à coller au mur des p’tits jeunes ça fini par laisser des traces. Par contre pour ce qui est des 3 autres… Bostaph s’en donne à cœur joie en tapant tout ce qu’il peut sur sa batterie pendant que les duettistes Hanneman et King achèvent leur œuvre de destruction à la guitare.

En dehors du concert, il y a le sanglant clip de Bloodline ainsi qu’un charmant documentaire d’une cinquantaine de minutes sur les « fans ». Quand on voit ça on se dit que la description faite plus haut n’est pas si loin que ça de la réalité… quoique non, en vrai c’est pire (après ça certains clichés métal auront la peau dure). Bref les fans ultra hardcore s’exhibent et en font des tonnes. En gros c’est comme un vidéo de Pantera, c’est à voir une fois pour le fun et pour dire qu’on l’a vu sinon ça casse pas 3 pattes à un canard.

Alors au final, ce War At The Warfield vaut-il le coup ? La réponse est évidente ! BIEN SUR QUE OUI ! Et puis même si c’était une merde, c’est Slayer quoi ! S-L-A-Y-E-R sacré nom de zeus ! Voilà un excellent DVD qui se doit de terminer chez vous bien au chaud près du grandiose Live Intrusion de 1995.