Witchery – I Am Legion

Quoi de mieux pour fêter le 20ème anniversaire d’un groupe qu’un nouvel album?
Et en même temps ils vont aussi pouvoir fêter leur 20ème changement de line-up!
#LangueDePute

Si sur le papier, Witchery se sont toujours les 3 fondateurs: Patrik Jensen, Richard Rimfält et Sharlee D’Angelo  plus les petits nouveaux Angus Norder (chant) et Chris Barkensjö (batterie), l’expérience nous a prouvé cet été qu’en live on avait juste Rimfält, Norder et Barkensjö. Est-ce que ça change vraiment quelque chose? Fondamentalement non. Witchery continue de nous faire un Thrash tendance blackisante qui a défaut d’être d’une originalité folle, fait en général bien le boulot sur album malgré une certaine linéarité.

Là vous vous dites que maintenant que je dis ça, je vais passer le reste de la chro à vous expliquer pourquoi I Am Legion correspond à la description que je viens de donner des albums de Witchery et vous aurez totalement RAISON.
Si on oublie Legion et Great Northern Plague qui font office d’intro et d’interlude, l’album affiche 11 titres au compteur, soit au moins 2 de trop. True North et son mid tempo sont une bonne entrée en matière, Welcome Night est l’archétype du style maison: on la garde! Of Blackened Wing déménage bien comme il faut donc on la garde aussi. Dry Bones et Amun-Ra c’est du bon aussi, donc ça reste. Avec Seraphic Terror on commence à baisser un peu en gamme, idem avec A Faustian Deal que son excellent solo ne parvient pas à sauver totalement. An Unexpected Quest a également le potentiel pour faire partie de la liste des chansons qui auraient pu figurer dans la charrette des chansons à larguer. The Alchemist en revanche on garde, bon morceau, varié, à l’ambiance sale juste ce qu’il faut. Idem pour Ragnarok, c’est méchant, teigneux, c’est bon. Reste Apex Ghoul qui conclue l’album de fort belle manière. Moralité, la coupe franche aurait pu/du se faire dans le ventre mou du disque.

Bref Witchery fait du Witchery, pas de révolution au programme. A part ça, c’est propre, bien produit et fichtrement efficace.
Bien supérieur à Witchkrieg, I Am Legion, sans être fou est un bon album. Sans doute le meilleur album des suédois depuis bien longtemps