Après The Beast et un EP bien « burné », il était intéressant de voir comment Vader allait faire évoluer son death. Allaient-ils continuer sur la lancée qu’ils ont initié 3 albums plus tôt ou allaient-ils revenir à quelque chose de plus direct ?

Vader - Impressions In Blood

Impressions In Blood ne laisse planer le doute à aucun moment, Vader est revenu a un style direct, rentre dedans où ça blastouille à tout va. Nos polonais ont ainsi conservé ce qui fait l’essence de leur musique : des riffs accrocheurs, de la double, des blasts, des breaks monstrueux accompagnés de soli non moins monstrueux. Bref ça le fait car ils ont su allier la brutalité de leur précédent EP à l’efficacité de The Beast.
Impressions In Blood n’est en effet qu’un enchaînement de titres surpuissants (à l’exception peut-être de Predator plus mid tempo) comme la déjà culte Helleluyah. Un futur classique des pits.
Bien que l’ensemble soit plutôt réussi et extrêmement bien produit, je ne peux m’empêcher de lui préférer ses 2 prédécesseurs… ou alors le style de Vader commence à me faire tourner en bourrique.

Vader ne réinvente donc pas la roue, ni le fil à couper le beurre. Ils continuent néanmoins de faire dans l’ultra efficace à défaut de faire dans l’originalité. Après tout on ne leur en demande pas plus.