Après Meanwhile In Burbank, Stone Sour revient avec un nouvel EP intitulé Straight Outta Burbank. Ils aiment décidément beaucoup Burbank.

Stone Sour - Straight Outta Burbank EPAu menu: toujours 5 reprises, toujours du lourd et toujours un manque de personnalité assez consternant de la part d’un groupe de ce calibre.

Je ne vais pas redire ce que j’ai déjà dit dans la chro de l’EP précédent. Sachez juste que ce que je décris est ici encore plus flagrant qu’avant.
Je veux dire qu’à ce stade de clonage, si je veux écouter Slayer, je vais me coller l’originale pas la copie carbone. Surtout avec le chant de Corey. Pas qu’il chante mal, au contraire il est très bon. Simplement son timbre de voix colle plus au Hard Rock qu’au Thrash.Il suffit d’écouter la reprise de Mötley Crüe pour s’en convaincre même si on donne là aussi dans la copie conforme.

Reste les reprises des Bad Brains (Sailin’ On), d’Iron Maiden (Running Free) et des Rollings Stone (Gimme Shelter). Comme vous vous doutez de ce que j’ai dire, je ne vais pas en rajouter. Enfin si juste une chose: n’est pas Mick Jagger qui veut.

Tout ça pour dire que c’est propre, c’est bien fait mais c’est fadasse. Un peu comme comparer un burger McDo et un burger maison avec de la Salers, du bacon, du reblochon et une galette de patate.