GxSxD – The Adversary

Vous aimez le Death Metal? Vous aimez Vader? Ca tombe bien aujourd’hui je vais vous parler de GxSxD, un groupe japonais dont le second album, The Adversary, nous intéresse aujourd’hui.

GxSxD - The AdversaryLà, vous allez me dire que je raconte encore n’importe quoi en parlant de Vader qui sont polonais et de GxSxD qui sont japonais. Là comme ça le lien n’existe à priori pas et pourtant…

Dès la première note de The Adversary, l’habitué des productions polonaises va tiquer parce que clairement ça sonne comme un groupe polonais. Quant à l’écriture, elle est clairement inspirée elle aussi de Vader, de même que le chant de Yusuke qui sonne étonnamment comme celui de Peter, ajoutez à cela une visite au Hertz Studio qui a vu passer entre autres Vader (décidément) et Decapitated, n’en jetez plus. En gros, GxSxD est à Vader ce qu’Ektomorf est à Soulfly, une quasi copie conforme à ceci près que GxSxD n’a pas encore dépassé son modèle.

Une fois passée l’idée qu’on n’est pas en train d’écouter Vader, il faut reconnaître que le Death pratiqué par nos japonais est tout aussi efficace que celui de leur modèle. C’est ultra propre, efficace, méchant comme il faut et ça tartine non stop. En revanche, ce qu’on peut encore leur reprocher et qu’on ne peut plus trop reprocher à Vader, c’est que leur album manque de variété. Oui The Adversary enchaîne les brûlots ultra percutants, mais on aimerait aussi que le temps d’un morceau, voir deux soyons fou, il lève un peu le pied histoire que l’on récupère de nos émotions. D’autant que le machin fait quand même 13 morceaux. Sinon rien à redire sur la bête.

Si vous êtes en manque de Vader ou simplement en quête d’un bon album de Death qui envoie des bûchettes, ce GxSxD est fait pour vous.