2020 - c'était mieux avant
2020 - c'était mieux avant

2020 c’était mieux avant


 

En cette funeste année 2020 qui aura vu l’Australie cramée, 1/3 de l’humanité calfeutrée chez elle pendant des semaines, moult événements en tout genre – et notamment les annulations des festivals qui nous sont si chers et j’en passe, il est temps de faire le bilan de la production Métalleuse de l’année.

2020 malgré les circonstances fut une année incroyable en terme de sortie.

Bigger and the best, better than the rest

Partout et nulle part, barré et génial. Et surtout made in France. Oui madame voici Igorrr avec Spirituality And Distortion.

Le meilleur disque de Death Metal de l’année et probablement le meilleur de The Project Hate MCMXCIX. That muthafucken bass sound! Damn it!

Dans la catégorie « Finland does it better » je voudrai …And Oceans et le monumental Cosmic Mother World.

Et pour finir le podium de 2020, un disque qui résume parfaitement l’année avec une bonne dose de nihilisme et d’odeur de poudre. King 810 et son AK Concerto No. 47, 11th Movement In G Major.

Pas loin derrière

Fantastique d’intensité et d’émotion, encore une merveille signée Envy.

Complètement foutraque et totalement génial. La Russie au sommet de son art avec Bad Accent Anthem de Moscow Death Brigade.

Comment passer sous silence l’extraordinaire B.O. de Doom Eternal? Monumental coup de pied dans le fondement où se mêle une chorale Metal, des zigouingouins électroniques et une 9 corde encore plus démoniaque que sur le précédent jeu. Doom 2016 avait Rip & Tear et BFG Division, Doom Eternal a The Only Thing They Fear Is You.

https://www.youtube.com/watch?v=C5m_ndVdA_s

Vous connaissez la catégorie « Finland does it better »?Si cen’est pas le cas, allez écouter en urgence Uinuos Syömmein Sota d’Havukruunu. C’est de toute beauté.

Les australiens de Mesarthim reviennent avec un grand, un très grand album intitulé The Degenerate Era.

Trump, Poutine et Kim monte un groupe. BOOM BAYBAY c’est génial!
Clear And Present Rager, l’EP Prog instrumental du Nuclear Power Trio.

Toujours dans la catégorie « Finland does it better » j’ai demandé Belzebubs et Pantheon Of The Nightside Gods – oui c’est 2019 mais faite pas chier vu l’année qu’on vient de passer. Cette peignée…

Clip de 2020

La branlée scénique de 2020

Comment vous dire? Malgré les circonstances nous avons un gagnant par défaut, ce qui ne retire rien à la qualité de la prestation. Il s’agit bien entendu de Tenacious D! Master Exploder bordel de merde!

Tenacious D

Babymetal fut un grand moment également.

Babymetal

Déception

Au chapitre des groupes qui se sont loupés, il y a Turmion Kätilöt avec un album dont j’ai déjà oublié l’existence. De même Pearl Jam livre un album en totale roue libre. Enfin Uada qui sort un album impersonnel qui ne dégage rien.

Et… Body Count. Bien que je sois une groupie absolue du groupe, il faut bien dire que Carnivore est pour moi une relative déception. Les 2 albums précédents étaient extraordinaires, celui-là est juste bof.

Le scandale

J’en ai fait mes choux gras, je ne vais donc pas revenir sur l’abomination que constitue Clayman 2020. In Flames peut aller cramer en enfer pour cette profonation.

Ils sont toujours là

Des albums ayant fait les gros titres ici l’an dernier, ne tournent encore que:
– Trollheims Grott
– Nordjevel
– Dragonforce
– Soilwork
– Cattle Decapitation
Oui tout ça. C’est bien la première fois qu’une telle quantité d’albums passe le cap de l’année suivante.

Précédent

Stabbing Westward – Hallowed Hymns EP

Suivant

Les Pires Anecdotes Du Rock

  1. Romich

    Le BOOM BAYBAY, c’est pour nous faire comprendre que ce que tu attends le plus de 2021 c’est le retour de Pleymo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bring The Noise - Créé en 1997, rescucité en 2012, toujours debout en 2021.