Pour fêter ses 30 ans, Metallica n’a rien trouvé de mieux que de sortir du placard les 4 faces B issues des sessions de Death Magnetic. Regroupées sur un EP judicieusement intitulé Beyond Magnetic, c’est un petit cadeau du groupe à ses fans.
Alors empoisonné ou pas le cadeau?

Metallica - Beyond Magnetic EP

Remettons nous tout d’abord dans le contexte.
Durant l’enregistrement de Death Magnetic en 2007/08, 14 chansons sont composées et enregistrées. Metallica fait le choix de n’en garder que 10 pour l’album – à juste titre d’ailleurs vu la densité du disque.
Les 4 titres dormiront bien sagement pendant 3 ans, avant d’être exhumées pour être offertes aux membres du MetClub (le fan club de Metallica) puis, d’être enfin mises à la disposition de tous à travers cet EP sorti au prétexte des 30 ans du groupe.
Il ne s’agit donc pas d’inédites à proprement parler puisque pas mal de monde les avait déjà.

En gros ça vaut quoi? Est-ce vraiment de la face B de fond tiroir qui méritait vraiment d’être couper au montage ou bien de bonnes chansons mais plus, voir (soyons fous) de vraies tueries qui auraient largement pu remplacer certains titres moyens présent sur l’album?

Bien qu’ils s’agissent de chansons au mix non finalisé (soit disant), le son est monstrueux. Et côté compo, bien que je trouve Death Magnetic exagérément long et avec beaucoup de redite dans les différents morceaux, ces 4 là passent plutôt bien voir même très bien. Ils ont les mêmes défauts (longueurs inutiles) mais quelle patate! Quel plaisir de voir que Metallica en a encore sous le pied car oui, au moins 2 voir 3 des 4 chansons auraient largement eu leur place sur l’album.
Hate Train est simplement magistrale, on y retrouve un groupe au top et surtout, grosse surprise: un Kirk Hammett inspiré et inventif! Just A Bullet Away possède sans doute un des meilleurs riffs rythmiques composés depuis bien longtemps par le groupe. Couplé à un James plus hargneux que jamais, c’est méchamment efficace. Seule petit bémol, ce break venu de nulle part en plein milieu. Mais WTF? Hell And Back, c’est du Metallica pur jus, pas de surprise, quant à Rebels Of Babylon elle regroupe à peu près tout ce que j’ai assez peu apprécié sur l’album.

Difficile de dire qu’on est volé. Les 2 premiers titres justifieraient presque à eux seuls l’achat de Beyond Magnetic tant elles auraient eu leur place sur l’album et l’auraient sous doute tirer vers le haut.
Pour faire court, Beyond Magnetic c’est Death Magnetic résumé en 4 titres.