PAIN – We Come In Peace

7 ans après un premier DVD live fait avec des morceaux de concerts récupérés à droite, à gauche, PAIN remet le couvert avec des moyens plus conséquents et sort un bon gros Blu Ray filmé à la maison et en République Tchèque.

PAIN - We Come In PeaceAlors ça dit quoi cette affaire?
Déjà il y a deux concerts dans leur intégralité, ce qui est une bonne chose pour ce qui est dans la quantité, pour ce qui est de la qualité PAIN a eu le bon goût de ne pas nous pondre 2 lives rigoureusement identiques! On retrouve forcément les incontournables des 2 côtés mais globalement, et vu le répertoire du groupe, ils ont fait ça bien. Cela permet en outre d’entendre certains morceaux trop rarement joués sur scène et ça c’est bien!

Côté prestation, le live Tchèque démarre de façon un peu poussive. L’ami Peter est du genre à bout de souffle dès le premier couplet. Mais ça ne dure qu’un couplet et une fois lancé, ça déroule tranquilou jusqu’à la fin du concert. Le live de Stockholm suit la même trajectoire, c’est poussif sur la première moitié du morceau et après hop!
Ceux qui ont vu PAIN sur scène ne seront pas dépaysés outre mesure avec ce qu’ils verront sur leur écran. Un groupe plus ou moins statique, Johan et Michael se contentant de changer de place de façon bien synchro histoire de varié un peu les plaisirs et un Peter ne décollant que rarement de son micro. Le hic c’est que sur la grande scène vide du fest Tchèque, ça fait un peu ridicule, la version suédoise s’en sort à « PAIN » mieux (haha).

Niveau technique, le Blu Ray fait le taff sans plus. L’image est belle mais pas de quoi se taper le cul par terre comme ce fut parfois le cas (cf le live dantesque d’AC/DC), pareil pour le son. Le mix est correct quoique parfois trop clean pour être honnête sauf au niveau du chant.

Joli petit bilan de carrière pour PAIN avec We Come In Peace. Ce live sur Blu Ray est propre, bien réalisé et fait exactement ce qu’on attend de lui: nous faire passer un bon moment et franchement, je ne lui en demande pas plus.
De plus, il aura l’avantage de contenter les fans et éventuellement de faire découvrir aux autres, ce qui ne gâche rien.