Nightwish – Showtime Storytime

Oui ho ça va! Ne commencez pas à hurler! Je sais bien que je suis le premier à tailler dans le vif dès qu’il s’agit des groupes à chanteuse et là hop, début 2014 je vous en glisse un comme ça pour voir. Ben justement j’ai vu et c’est pour ça que je vous en parle.

Nightwish - Showtime Storytime« J’y étais moi môssieur! » Ouais je sais, je ne devrais pas m’en vanter et pourtant, en cette belle et fraîche soirée teutonne d’août 2013, Nightwish a sorti une fort belle prestation que retranscrit ce live.

Sur la prestation en elle-même, je n’ai rien à ajouter de plus que ce que j’ai dit dans mon article sur le Wacken 2013. Enfin si avec le recul, j’avoue qu’il fallait vraiment que je me fasse monumentalement chier pour aller voir ça mais passons.

Showtime Storytime est pour un cas d’école, limite schyzophrénique car il est à la fois tout ce qu’il faut et ne faut pas faire sur un DVD/Blu Ray.
L’image est superbe, le son nickel, le montage permet de suivre ce qui se passe sans risquer une migraine carabinée. Le packaging est à l’avenant, l’édition collector est très soignée avec les bonus habituelle bref si on est fan, on en a pour son pognon.
Cependant, le truc qui me fait bondir à chaque sorti de live filmé en fest ou streamé sur le net, c’est que le montage vidéo est exactement le même que celui qu’on a eu sur place. Dans le cas de Wacken, on s’en sort bien car le réa est un pro qui a de la bouteille. Dans d’autre cas, on se fout doucement du monde (l’article sur le Retinal Circus risque d’être gratiné sur ce point). Alors je sais bien que ça coûte cher et que ça prend du temps de remonter tout un concert, surtout avec la multitude de caméra à dispo, n’empêche. L’autre point qui me fait bondir est bien entendu le son. Ha ça il est nickel, rien à redire, très très proche de ce que l’on pouvait entendre dans le pré de Wacken mais là encore, je trouve que le mixage chatouille un peu. La gratte fait le va et vient suivant les morceaux, idem pour la basse. D’aucuns trouveront que je chipote car ces bémols sont tous sauf délirant mais merde, avec les moyens dont nous disposons aujourd’hui je trouve que ça la fout mal.

Dans les bonus ont trouve un excellent reportage d’environ 2h sur la vie du groupe. Cela permet de constater le bien que l’arrivée de Floor fait au groupe, à comparer avec le même groupe qu’on voit un peu plus tôt avec Annette où l’on une sorte de désarroi chez certains. Dommage cependant que cette dernière n’ait pas souhaité collaboré au documentaire, il eut été intéressant d’avoir sa vision des choses.
Le reste des bonus est assez convenu comme des clips.

Ceci étant, on reste dans le haut du panier. Showtime Storytime, qu’on aime ou pas Nightwish, c’est beau, c’est bien, c’est finlandais! Et c’est vraiment à voir pour le coup car Floor Jansen assure et les autres se sont mis au diapason. Mention spéciale à la grenouille derrière la batterie qui assure le show. Non franchement y’a bon!