Iron Maiden – En Vivo!

Encore un! Oui encore un live de Maiden, comme si on n’en avait pas déjà assez comme ça. Et il a quoi de plus que les autres celui-là? Une set-list de fou? Non même pas. Une prestation hors du commun? Mouais non en fait. C’est un truc démesuré filmé dans un stade avec des moyens indécents qui fait passer le ‘Live In Rio’ pour un truc de tatas? Ha on commence à chauffer.

Iron Maiden - En Vivo!Ne nous y trompons pas, l’intérêt de ce live (dispo dans à peu près tous les formats existants) n’est pas tant dans la prestation du groupe, tout le monde sait combien Maiden est efficace sur scène, mais dans ce qui l’accompagne.

Le concert et sa réalisation peuvent tenir la dragée haute sans souci à l’autre méga-live sud américain sorti par AC/DC l’an dernier. Des caméras HD partout, une réalisation hyper dynamique, un son de malade et un groupe au top de sa forme – Dickinson me laisse toujours sur le cul à chacune de ses sorties live – non vraiment il n’y a rien à jeter.

Mais en réalité, le vrai morceau de bravoure se situe dans les bonus avec l’excellentissime documentaire « Behind The Beast » qui, une heure et demi durant, vous montre tout l’envers du décor et le gigantisme de la tournée. Des moults reconfigurations de « Ed Force One » – le boeing 757 du groupe  piloter par Bruce himself (voir  le docu Flight 666) – pour accueillir les tonnes de matériel des tournées, le « Maiden Killer Krew » dans ses oeuvres avant et après chaque concert, le travail sur tous les backdrops, Steve Harris en mode superviseur, le tout entrecoupé d’interviews de tout ce beau monde sans oublier les fans.

En Vivo! pousse donc le truc très loin et montre l’avant et l’envers du décor d’une façon peu commune et fait bien prendre conscience que l’un ne va pas sans l’autre. Même si je lui préfère le Live In Rio niveau intensité et pour sa setlist, En Vivo! est à voir malgré tout rien que pour son excellent doc, que l’on soit  fan ou pas. Pi les 2 petites heures de live avec c’est presque bonus!

SCREAM FOR ME CHILE!