…And Justice For Jason – le hold-up 30 ans après

1988 – si d’un côté nous perdions Pierre Desproges et Enzo Ferrari, de l’autre nous gagnions le plus grands films de Noël de tous les temps (Piège de Cristal) mais aussi la quatrième offrande de Metallica …And Justice For All. Preuve de l’impact du disque, 30 ans après on en parle encore.

Rappel des faits: Nous sommes en 1988, Metallica a un nouveau bassiste et sort un nouvel album… sur lequel on n’entend pas la basse. Retour sur le plus grand hold-up de l’histoire du Metal.

La génèse

…And Justice For All est le premier enregistré par Metallica depuis le décès de Cliff Burton en 1986. C’est Jason Newsted – ancien bassiste de Flotsam & Jetsam qui a la lourde tâche de succéder au légendaire bassiste. Avant l’entre en studio début 1988, il participe à l’enregistrement de l’EP The $5.98 E.P.: Garage Days Re-Revisited ainsi qu’à la tournée du Monster Of Rock 1987.
Début 1988, Metallica rentre au One On One Recording Studio à Los Angeles. A l’origine, c’est Flemming Rasmussen, déjà producteur de Ride The Lightning et Master Of Puppets qui devait être aux manettes. N’étant pas dispo, c’est finalement Mike Clink – producteur d’Appetite for Destruction –  qui hérite du bébé. Cependant les choses se passent mal et Rasmussen est rappelé à la rescousse pour sauver ce qui peut l’être.

Batterie, guitares et basse sont enregistrées séparément. Quand les autres enregistrent, Hetfield écrit les paroles. Il arrive que l’enregistrement commence alors même que les paroles ne soient pas terminées d’écrire mais ça ne le dérange pas vraiment car il préfère se concentrer sur ses riffs.
De son côté, Newsted s’interroge (déjà) sur son impact dans la musique du groupe puisqu’on ne lui assigne qu’un assistant ingénieur du son pour enregistrer ses parties.

L’accueil

25 août 2018, le monde découvre …And Justice For All. La presse est unanime: l’album est excellent. Du côté des critiques, chez Rolling Stone on parle « d’une merveille d’agression canalisée » tandis que d’autres disent carrément que certains groupes vendraient leur mère pour pondre des riffs de cette qualité. 
Côté public, les ventes sont folles, le disque est un succès. Il est certifié platine seulement 9 semaines après sa sortie aux USA. A ce jour il est 8 fois disque de platine aux USA, 3 fois aux Canada et platine au Royaume-Uni, en Finlande et en Allemagne.
Profitant de la puissance d’un nouveau média: Mtv, Metallica sort son premier clip avec One où le groupe joue dans un hangar abandonné.

Cependant, malgré le concert de louanges, certaines voix sont un peu dissonantes reconnaissent le caractère ambitieux de l’album tout en soulignant la platitude du son. D’autres trouvent la production de la batterie trop « claquante » et un certain nombre remarque la relative absence de la basse.

La polémique

Bien qu’à l’époque, l’absence de basse dans le mix final d’…And Justice For All ait été remarqué, ce n’est que des années plus tard, suite au départ Newsted de Metallica et surtout grâce à internet que les langues ont commencé à se délier.
En effet, un des éléments déclencheurs a été la publication sur YouTube de vidéos intitulées …And Justice For Jason où l’on peut écouter certains morceaux de l’album avec une basse bien plus présente dans le mix. On peut même dire qu’elle est surmixée pour bien souligner le propos de l’auteur. En écoutant ces versions, on se rend compte à quel point les lignes de basse de Newsted sont excellentes et que l’album est encore meilleur avec une basse plus présente. Mais ce n’est pas le débat.
L’autre élément déclencheur est lorsque Metallica a commencé à ressortir des éditions remasterisées de ses premiers albums pour fêter leur trentième anniversaire. La question s’est légitimement posée de savoir sir …And Justice For All allait droit à cette version « bass enhanced » dont beaucoup rêve.

C’est James Hetfield lui même qui, en février 2017, a douché les espoirs de tout le monde dans un exercice de communication assez réussi.

There are things I would like to change on some of the records, but it gives them so much character that you can’t change them. I find it a little frustrating when bands re-record classic albums with pretty much the same songs and have it replace the original. It erases that piece of history. These records are a product of a certain time in life; they’re snapshots of history and they’re part of our story. OK, so ‘… And Justice for All’ [1988] could use a little more low end and ‘St. Anger’ [2003] could use a little less tin snare drum, but those things are what make those records part of our history.

James Hetfield

Ce qui a entraîné une réaction en chaîne.

Le mystère enfin résolu

Suite à la sortie d’Hetfield, un certain nombre de sites spécialisés dans le Metal se sont penchés avec attention sur la question. Ils ont retrouvé certains intervenants sur le projet à l’époque et les ont convaincu de parler. C’est notamment le cas de Steve Thompson, responsable du mix de l’album qui n’hésite pas à balancer en donnant des noms.

Il explique notamment que si la basse est inaudible c’est à la demande express de Lars Ulrich. Il révèle avec force détails comment il a voulu abandonner le projet face à cette demande. Ce qu’on lui a refusé, faisant de lui le bouc émissaire parfait pour le mixage discutable de l’album.
De son côté Fleming Rasmussen raconte comment Hetfield et Ulrich lui ont demandé de baisser la basse jusqu’à ce qu’on puisse à peine l’entendre pour qu’au final cette dernière se retrouve dans les mêmes basses fréquences que celle de la batterie.

Certains ont tenté d’expliquer qu’à l’époque, le groupe c’est le groupe qui s’est chargé en grande partie de la production du disque et qu’il n’y avait pas vraiment de capitaine dans le navire Metallica. D’autres ont aussi blâmer Newsted qui, entant que petit nouveau, n’aurait pas su imposer ses vues sur l’album.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, il y a plus de défenseurs de Newsted que du duo Hetfield/Ulrich.

What happened was [mixing engineers Steve Thompson and Mike Barbiero] did a mix that they thought sounded really, really good, which had lots of bass in it. 
And the bass – let me just point out – the bass tracks on ‘…And Justice for All’ are actually fantastic. Jason plays really well. He probably tried to prove that he was worth, that he was up there with Cliff, which in my opinion he is. 
It’s a different style, but he is as good of bass player as Cliff, just in a different way.  And I’ve heard the bass tracks and they were actually amazing. They sound good, he plays well. But, they heard the mix and they went, ‘Alright, take the bass down, change this this this and this, and then take the bass down.’ So you can barely hear it. And then once they’ve done that they said, ‘Take it another 3dB down.’
Why they did that – I have no idea! It could be that they were still grieving about Cliff. I have no idea. But imagine my surprise when I heard the album. I was like, ‘What the… What?!’ It got really criticized when it came out, and people got more or less blown away because of the dryness of the sound. It just goes BANG, right in your face.

Fleming Rasmussen

Il aura donc fallu presque 30 ans pour avoir le fin de l’histoire. D’un côté nous avons eu la confirmation de ce que l’on soupçonnait depuis longtemps: Lars est un con Newsted n’a jamais vraiment été parfaitement intégré à Metallica et ce, depuis le tout début. 
Finalement, tout est bien qui finit bien. Metallica a un bassiste avec lequel ils n’ont semble-t-il pas reproduit la même erreur, Newsted a repris sa liberté et s’occupe avec tous ses projets. Quant à nous, fans et amateurs de musique, nous avons le choix: …And Justice For All ou …And Justice For Jason.

PS: 1988 c’est aussi…

  • Dire Straits – Money for nothing
  • Public Enemy – It takes a nation of millions to hold us back
  • Midnight Oil – Diesel and Dust
  • Rick Astley – Whenever you need somebody (OUAIS OUAIS CELUI-LA MÊME QUI NE VOUS LAISSE JAMAIS TOMBER)
  • Iron Maiden – Seventh son of a seventh son
  • Qui veut la peau de Roger Rabbit
  • Le Tombeau des lucioles
  • Un Poisson nommé Wanda
  • Rambo III
  • Double Détente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *