Scour – Red

Le trop prolifique Anselmo continue sur sa lancée et nous pond un EP de Black Metal avec son projet Scour. Projet au line-up sexy sur le papier.

Scour c’est Anselmo mais aussi Derek Engemann (guitare, Cattle Decapitation), Chase Fraser (guitare, ex-Animosity), John Jarvis (basse, Pig Destroyer) et Adam Jarvis (batterie – Pig Destroyer). Mais comme le Hellfest l’a démontré en juin, le line-up live est un poil différent du fait des emplois du temps de chacun. Ce concert du Hellfest a aussi démontré qu’en live, on était à des années lumières de ce que j’ai entendu sur cet EP.

Si en live c’était d’un chiant absolu aussi bien musicalement qu’en terme de présence, Red propose pourtant un Black efficace et pas dégueu à défaut d’être d’une grande originalité. Anselmo fait montre au chant d’une variété toujours aussi hallucinante en passant d’un chant limite Death à quelque chose de bien plus Black. Les zickos assurent, on en attend pas moins vu le line-up studio et la prod absolument monstrueuse aide bien. Le son est typiquement ce qu’on peut attendre d’un groupe de Black mais passer à la moulinette ‘ricaine – c’est-à-dire avec tous les potards à fond pour que ça sonne gros. C’est trop léché et propre pour être honnête mais c’est du beau boulot.

En 5 titres (je ne compte pas l’instrumentale Sentenced) et un petit quart d’heure, Scour envoie des parpaings. Ce n’est pas fin, ça ne cherche pas à l’être mais c’est très plaisant à écouter.
Et pour tout vous dire, ça a presque un petit goût de trop peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *