Dimmu Borgir – Legacy Mag MCD

En silence radio discographique depuis 2010 et  Abrahadabra, les norvégiens de Dimmu Borgir se rappellent à notre bon souvenir grâce au magazine allemand Legacy et ce sampler richement fourni.

Histoire de préparer le terrain pour leur « grand » comeback au travers d’un album live prévu un peu plus tard dans l’année, les affreux de Demi Burger se font de la pub à pas cher en sortant les fonds de tiroir.
En effet si ce sampler peut paraître alléchant sur le papier, il l’est dans les faits assez peu. Ce que je veux dire par là c’est qu’il y a quelques années je me serais surement jeter dessus afin d’avoir toutes ces chansons inédites. Aujourd’hui à l’heure d’internet où l’on trouve toutes les versions des albums, ces inédites n’en ont plus que le nom.
Donc si vous comme moi vous avez achetez à l’époque Abrahadabra en version « box », vous avez déjà les versions instrumentales d’Abrahadabra, celle de Dimmu Borgir vient de la version US. La reprise de Deep Purple (Perfect Strangers)issue de l’édition japonaise du même album avait été posté je ne sais plus où par le groupe à la même époque.
Plus loin au fond du tiroir, on retrouve les 2 « inédites » des sessions d’In Sorte Diaboli respectivement présentent sur les version européenne et Us des éditions limitées de l’album (The Ancestral Fever et The Heretic Hammer).
Reste donc la seule véritable inédite du disque:
Puritania live au Wacken 2012 avec orchestre symphonique. Je vous renvoie à mon report de l’époque pour savoir ce qu’il en était dans les faits. C’est donc avec cet extrait plus la vidéo de Mourning Palace traînant sur ToiTuyau qu’ils sont censés nous aguicher en vue de la sortie prochaine du live. J’aime autant vous dire que ce n’est pas gagné.

Pour faire court, vous n’avez pas les dites chansons et vous êtes curieux: notez la tracklist et allez sur ToiTuyau. Sinon bah faites comme moi, dites du mal gratos.