At The Gates – With The Pantheons Blind EP

Pour contenter les malheureux n’ayant pas pu mettre la main sur l’édition collector de son dernier album, At The Gates sort un EP avec tous les inédits. Bonne idée?

Il y a donc au menu 6 titres dont 4 avec invités, un ré-enregistrement et une démo d’un des morceaux avec invités (arnaque!?). D’après le groupe, l’idée de départ a toujours été de faire des morceaux avec invités une sortie à part entière – dixit Tompa.

Si l’enthousiasme de Tompa fait plaisir à voir, à l’écoute difficile de sauter au plafond. En effet, le ressenti est en ce qui me concerne exactement le même que lors de l’écoute du petit dernier – To Drink From The Night Itself. C’est pas mauvais mais pas fou non plus et l’apport des invités est somme toute mesuré. J’attendais beaucoup de A Labyrinth Of Tombs sur laquelle on retrouve Mikael Nox Pettersson de Craft. Je suis un poil resté sur ma faim. Idem du côté de Daggers Of Black Haze et The Mirror Black où le coffre de Rob Miller (Amebix) fait le taff mais sans plus. Reste The Chasm avec Per Boder (God Macabre) qui est dans la même veine. Pour ce qui est du titre 100% maison, Raped By the Light Of Christ fait exactement ce qu’il faisait déjà à l’époque mais avec un son plus moderne. C’était cool en 1993, ça l’est toujours en 2019.

A réserver aux fans.