Bill & Phil – Songs Of Darkness And Despair

Quand Phil Anselmo s’acoquine avec l’acteur Bill Moseley, qu’est-ce que ça peut bien donner? Autre chose qu’un n-ième projet de Philou s’entend.

Pour ceux qui ne remettent pas Bill Moseley, il s’agit de l’acteur qui jouait Otis dans l’excellentissime The Devil’s Reject de Zob Rombie.
Bref, vous mettez Philou à la guitare, Bill au chant et vous obtenez… Ô surprise… un grand  gloubilbouga sudisto-redneck qui part dans tous les sens. J’imagine assez bien Anselmo en savant fou qui, en plein enregistrement, dirait à Moseley « ho putain si on tentait ça »!
Chaque chanson a son feeling, son ambiance et tente de mettre en avant (avec plus ou moins de bonheur) le chant assez spécial du sieur Moseley – écouter Catastrophic pour comprendre de quoi je parle, ça plus les guitares dissonantes. La prod bien grasse, rend d’ailleurs plutôt bien sur la plupart des titres – Dirty Eye n’est pas dégueu dans son genre et cette basse groovy as fuck sur Bad Donut, y’a bon!

Sans être génial, Songs Of Darkness And Despair réussi parfaitement ce qui semble être son objectif principal: nous faire voyager dans à peu près tout ce que peut proposer le Rock/Metal tendance sudiste. Ca sent bon le sludge et le bayou, les mélanges improbables. Clairement tout ne fonctionne pas mais il se dégage un petit truc pas désagréable du machin qui me pousse à en réclamer un peu plus que ces 4 titres et demi (même si la tracklist en indique 6).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *