At The Gates – Slaughter Of The Soul

Il y a des groupes qui deviennent culte au bout d’un album et d’autres dont on reconnaît le génie une fois qu’ils ont disparu (un peu comme moi quand je serais mort mais là n’est pas le propos), At The Gates est de ceux-là. ATG se sont les pères fondateurs du death/thrash mélodique, ceux qui, quelques années avant tout le monde, ont posé les bases que suivront des groupes comme In Flames et bien d’autres. Bien que le groupe ait sorti plusieurs albums, il en est un qui sort du lot : Slaughter Of The Soul.


At The Gates - Slaughter Of The SoulAttention chef d’œuvre.

Avec le premier titre, Blinded By Fear, vous comprendrez tout de suite de quoi il retourne. Si vous aimez les riffs catchy, les batteries groovy et le chant mélodique… vous n’allez pas être déçu 😉 Ici le riff est tranchant, la batterie fait le marteau piqueur et le sieur Linbdberg vocifère tout ce qu’il peut dans son micro. Oui, cet album c’est du gros, du très gros métal qui fait peur à mémé. 11 bombes de pur bonheur remasterisées avec quelques chansons supplémentaires dont une reprise de Slayer pas dégueu du tout. Puisqu’on parle de Slayer, l’influence des thrasheurs californiens se fait sentir sur quelques riffs et surtout un solo où le vibrato part en vrille à 300 à l’heure. Quant aux 2 instrumentaux du disque je ne vois qu’un mot pour les décrire : fabuleux. C’est bien, c’est beau, c’est propre et ça ne fait pas tâche au milieu de l’avalanche de rythmes à faire péter le sonotone de grand-père. Je ne m’étendrais pas non plus sur la prod parce que vous aurez ça dans les oreilles vous comprendrez tout seul.

Je profite donc de la ré-édition de ce monument du métal pour vous inciter à foncer vous achetez la merveille. Les bonus sont un plus certes, mais les 11 titres originaux justifient à eux seuls l’achat de ce joyaux. Un disque qui se doit de figurer absolument dans votre discographie.