Act of Defiance – Old Scars New Wounds

Vous souvenez-vous d’Act of Defiance? Non?
AH!
Pour être honnête, j’avais aussi oublié qu’ils existaient. C’est vous dire…

Pour mémoire, le groupe est composé de 2 ex-Megadeth (Chris Broderick et Shawn Drover), un guitariste de Shadows Fall ainsi qu’Henry Derek connu pour avoir chanter vite fait dans un groupe de Joey Jordison, c’est-à-dire pas grand chose.
Comme tout le monde a oublié l’existence du groupe et la musique qu’il produit je me tâte sérieusement à faire un copier/coller de la chronique de leur précédent album. En effet, plus les choses changent, plus elles restent les mêmes. Comme ici absolument rien n’a changé, on atteint un niveau de stagnation rarement vu.
Compos passe partout, chant du même acabit et Drover toujours bloqué en mode « pilote automatique » avec sa batterie convenue et chiante. Reste Broderick qui sort parfois un truc un peu accrocheur mais pour le reste, c’est à peine écouté que c’est déjà oublié. Pire, rendu au cinquième titre de l’album on a l’impression d’en avoir fait 2 fois le tour alors qu’on en est à la moitié.
Au chapitre des bonne choses, je retiens Reborn dont la partie rythmique/couplet en chant clair est très sympa jusqu’au combo des enfers break/pont qui amène le solo où là le groupe revient sur dans ses habitudes pour ne plus les quitter.

Le groupe est sur des rails, il n’en sort que peu et propose une musique certes bien interprétée mais qui n’apporte rien de nouveau sous le soleil et pire pour eux, qui n’intéresse pas grand monde malgré les noms figurant au casting.
Pour moi, soit ils continuent dans cette voie et seront cordialement ignorés, soit ils tentent autre chose prennent le risque d’attirer l’attention sur eux – avec tous les risques que cela comportent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *